TIMBRES DU MONDE ENTIER / STAMP FROM AROUND THE WORLD

TIMBRES RARES DU MONDE ENTIER


Timbres les plus rare du monde entier

 

1840 Le Penny Black
Le Penny Black est le premier timbre postal prépayé de l’histoire et fut émis par l’Angleterre. Ce timbre qui n’est pas exceptionnellement rare vaut entre 240$ et 3000$ selon sa condition, cependant un exemplaire avec une oblitération rouge représentant une croix de Malte s’est vendu à l’encan pour plus de 2.4$ million.

 

 

 

1845 Basel Dove1845 Le Basel Dove
Le premier et le seul timbre émis par le canton de Bâle en Suisse. Il fut le premier timbre à être imprimé en 3 couleurs (noir, bleu et cramoisi). Aujourd’hui, le Basel Dove est reconnu comme étant l’un des plus beau timbre classique. Valeur 18,000$

 

 

1847 Blue / Red Penny
Les deux timbres « Post Office » sont les premiers timbres émis pour le service postal de l’île Maurice. La mention « POST OFFICE » fut abondamment commentée. Certains philatélistes affirmèrent que c’était une erreur, car la mention habituelle sur les timbres du Royaume-Uni était « POST PAID » (port payé). Cette dernière servit dans les émissions suivantes. Environs 200 exemplaires furent émis et seul 26 ont survécus à ce jour. Un couvert avec 2 de ces timbres s’est vendu à l’encan pour 3,8$ million.

1848 Perot Provisional
Le premier timbre émis par les Bermudes pour inaugurer sa capitale, Hamilton et signé par son maître de poste, William Bennet Perot. Aujourd’hui seulement 11 copies de ce timbre ont été découvertes. La plupart de ces timbres appartiennent à la royauté européenne, dont un exemplaire appartenant à la reine Elizabeth. Sa valeur marchande est d’environ 100,000$

 

1851 Hawaiin Missionaries
Les timbres de l’émission des missionnaires sont les premiers timbres-poste utilisés à Hawaii. Leur nom provient du fait qu’ils sont principalement utilisés sur la correspondance de missionnaires, majoritairement envoyée aux États-Unis.
Seulement 16 exemplaires du 2¢ ont été recensés à ce jour. Un couvert représentant un 2¢ et un 5¢ de l’émission des missionnaires ainsi que 2 autres timbres de 3¢ reconnu comme le couvert « Dawson » s’est vendu en 1995 pour 1,9$ million.

 

1855 Treskilling Yellow
Un des plus célèbre et reconnu par plusieurs comme le plus rare, ce timbre de Suède est issu d’une erreur d’impression. Le tre skilling était normalement imprimé en vert et le jaune était réservé pour l’émission de huit skilling. Cette variété fut découverte en 1885 par un jeune garçon de Suède du nom de Georg Wilhelm Backman en fouillant dans la correspondance de sa grand-mère. Aucun autre spécimen n’a été découvert à ce jour, il est unique. N’ayant à peu près rien rapporté à Backman, il fut vendu à maintes reprises et pour la dernière fois en 1996 pour la somme de 2,27$ million. Ce record inégalé à ce jour pour un timbre unique en fait l’objet créé par l’homme ayant le plus de valeur en considérant son poids et sa taille.

1856 British Guiana 1 cent Magenta
Depuis longtemps, il est reconnu comme la superstar des timbres rares. En 1856 alors que l’inventaire de timbres de la Guyane était presque totalement épuisé un imprimeur fut chargé d’imprimer des timbres provisoires d’urgence. Le design simpliste représente un bateau à voile au centre avec une dénomination de 4 cents. Ces timbres provisoires étaient signés par le maitre de poste pour éviter les contrefaçons. En 1875 un jeune garçon de 12 ans, L. Vernon Vaughan, découvre un spécimen avec l’inscription “ONE CENT” au lieu de “FOUR CENTS”. Au fil des ans, quelques contrefaçons ont été découvertes, mais un seul authentique existe. Ce timbre célèbre s’est échangé parmi plusieurs grands collectionneurs dont le compte Philippe von Ferrary et Arthur Hind. Le timbre repose aujourd’hui dans une voute bancaire de Philadelphie, car son propriétaire actuel l’héritier de la multinationale chimique, John E. Du Pont, purge une sentence de 30 ans pour le meurtre d’un lutteur médaillé olympique. Dupont a déboursé 935,000$ en 1980 pour acquérir ce petit bijou.

1868 Benjamin Franklin Z-Grill
Ce timbre américain avec grille Z est considéré comme le plus rare du pays. Il  n’est connu qu’à 2 exemplaires, dont un seul s’échange dans les collections privées. Un seul collectionneur à la fois peut donc détenir la collection complète des USA. Une grille (« grill » en anglais) est un procédé anti-fraude. Il consiste en un gaufrage appliqué au papier au moyen d’un poinçon à l’aide d’une presse à forte pression; l’oblitération entre donc dans le papier et devient très difficile à effacer. La grille Z fut la première utilisée et est visible au dos du timbre. Le premier collectionneur à détenir la collection complète des USA fut Robert Zoellner, en 1998 sa collection fut mise à l’encan et Donald Sundman président de Mystic Stamp Company fit l’acquisition du Benjamin Franklin Z-Grill pour 935,000$. En octobre 2005, le financier Bill Gross échangea un block de quatre du fameux « Inverted Jenny » qu’il avait acquis pour près de 3$ million pour ce fameux Z-Grill 1868. En complétant cet échange spectaculaire, il devint donc l’unique propriétaire d’une collection complète des timbres Américains du X1Xe siècle.

1918 Inverted Jenny
L’avion biplan Curtiss JN-4 est le sujet des trois premiers timbres de poste aérienne, émis aux États-Unis. Le 24 cents rouge et bleu au centre inversé est probablement l’erreur la plus célèbre des Amériques et connue sous le terme d’Inverted Jenny (le Jenny renversé). Dans les années 1910, l’US Post Office a mené des essais de transport aérien du courrier. Ils aboutissent à l’inauguration d’une ligne régulière le 15 mai 1918. La confection du timbre est réalisée d’urgence, cette dernière commence le 4 mai et l’impression le vendredi 10 mai. Au cours de celle-ci, trois feuilles mal positionnées au second passage et représentant l’avion à l’envers sont trouvées et détruites. Comme par le passé, des timbres bicolores au centre renversé sont parvenus jusqu’aux bureaux de poste malgré la vigilance des imprimeurs, des collectionneurs se sont rendus dans les bureaux dans l’espoir de faire une découverte. Le 14 mai, W. T. Robey voit le postier sortir une feuille entière de 100 timbres au centre inversé, il raconte qu’il a senti son cœur battre à tout rompre, il s’empressa donc de l’acheter. Robey contacte ensuite plusieurs marchands de timbres et journalistes au sujet de sa trouvaille et cache la feuille lors de la visite des inspecteurs de la poste. Rapidement, il vend la feuille à un négociant de Philadelphie, Eugene Klein pour 15 000 dollars. Klein la revend immédiatement au colonel H. R. Green pour 20 000 dollars. Sur le conseil de Klein, Green détache des timbres de la feuille pour les revendre au prix fort : un bloc de huit, plusieurs de quatre et le reste à l’unité. Green en conserve plusieurs, dont un qu’il fait monter en pendentif pour son épouse. Le pendentif de madame Green est proposé pour la première fois lors d’une vente aux enchères, le 18 mai 2002, mais ne trouve pas preneur. La presse philatélique rapporte néanmoins qu’une vente privée a été conclue par la suite à un prix inconnu. En octobre 2005, un bloc de quatre Inverted Jennies est cédé au financier William H. Gross pour 2 970 000 dollars. Le fameux bloc qu’il échangea ensuite contre l’un des deux seuls 1 cent Benjamin Franklin Z Grill existant.




18/01/2012
2 Poster un commentaire

Timbres rare du monde entier ( 1/2 )

 
NOV
26

Milan … Autrichienne d'un temps !

L'oblitération rapporte souvent une page d'histoire.

Ainsi ce cachet de la ville de MILAN sur des timbres au type Autrichien nous indique que ces provinces de Lombardie et de Vénétie sont devenues provinces de l' empire d'Autriche en 1815, après l'abdication de Napoléon Ier et le démantèlement de ses royaumes en Italie.

Cette situation se prolongea jusqu'en 1866, année d'une guerre qui rendit ces provinces au royaume d'Italie.

Il est intéressant de rechercher les pièces philatéliques de cette période.

Soit une belle oblitération MILANO sur une émission de la province Autrichienne de 1850. Même type que les timbres de l'empire mais valeur en Centes ou en Soldi.
NOV
3

La Carélie … enfin libre !

Ce petit territoire changea souvent de mains, Suédois, Russe et Finlandais, en raison de sa position stratégique entre Saint Pétersbourg et Mourmansk.

C'est en 1920 qu'un traité avec la Russie lui donna son indépendance.

Le philatéliste trouvera avec cette émission de timbres en 1922 l'occasion de constituer un pays complet avec les 15 valeurs allant du 5p au 25M, composant ainsi un ensemble bien coté car peu ordinaire.
AUG
20

L'indépendance … fait la fantaisie !

L'Albanie, antérieurement englobée dans l'empire Ottoman se libère en 1912 après une guerre évinçant les occupants.

C'est l'occasion pour Modiano, Italien et collectionneur, de créer une série de 5 vignettes centrées sur l'aigle Albanais avec la légende en Français Indépendance Albanaise ainsi que le mot POSTES (abusif).

Il vendra son tirage confidentiel à l'occasion d'un congrès Albanais à Triestre. Timbres de 5c, 10c, 25c, 50c et 1fr.
AUG
15

Zeppelin … célèbre à travers le monde !

La construction de dirigeables initié par le comte Zeppelin en Allemagne entre 1900 et 1937 facilita grandement les voyages et le transport du courrier pendant une vingtaine d'années de manière régulière.

Exemple d'une courte émission de la poste aérienne de l' Islande en 1931 consacrée à ce moyen de communication.

Une deuxième émission commémora le vol spécial Reykjavik-Chicago en 1933.
JUL
31

Une paire … pour la rareté !

Très belle paire du 2 soldi, timbre-taxe d'usage spécial pour les journaux émis par le Grand Duché de Toscane en 1854.

La rareté provient de la ligne rouge séparant les deux exemplaires car elle est tracée à l'encre rouge et à la main par les employés qui confectionnaient les planches de ces timbres particuliers et moins nombreux.

L'authenticité en est confirmée par la signature du grand collectionneur et marchand que fût Aimé BRUN apposée précisément sur cette ligne.
 
MAY
15

La Pologne à l'étranger … peu ordinaire !

Jolie émission de 1919 pour le rare bureau Polonais à Constantinople. Une seule série a été surchargée 5f à 5M en couleur violette.

La Pologne, après deux colonies très temporaires (Libéria, Brésil) conserva son ambassade à Constantinople alors même que le pays était occupé par ses voisins (Russes et Allemands), la Turquie ayant été le seul pays à ne pas reconnaître ce partage.
 
DEC
31

Paris occupé … et sa poste locale !

L'office Lorin-Maury fait partie des rares établissements ayant eu l'autorisation de transport privé du courrier entre le 5 et le 24 Mai 1871, uniquement dans le sens Paris-province.

C'est le négociant bien connu Maury qui en est à l'origine, Mr Lorin, employé de poste, se chargeant des envois à partir de la gare du Nord.

Emis en 1871, il existe 3 types pour les lettres (10c), les imprimés (5c) et les valeurs chargées (50c).
1
 
OCT
7

Toléré … avant la poste aérienne !

Bel exemplaire d'une émission semi-officielle de Pologne en 1921 destinée aux premiers envois postaux par avion.

N'étant pas sûrs du résultat, l'administration postale Polonaise accepta cette émission en vue d'affranchir, en sus du tarif normal, le courrier transporté par voie aérienne dès le 29 Mai 1921.
 
SEP
12

Espagne … émission annuelle !

Joli n° 1 émission du royaume d'Espagne en 1850. Existe en deux types : I le T et le O de CUARTOS bien séparées, II : le T touche le O.

Suivi du nouveau type de 1851.

Afin de diminuer les risques de contrefaçon des timbres au préjudice de l'administration Postale, les autorités Espagnoles émettaient généralement le 1er Janvier des timbres dont la validité cessait en fin d'année.
 
AUG
26

Le timbre … fait la bonne conscience !

L'Ukraine venait de connaître une courte période d'indépendance pour retomber sous le pouvoir bolchevik lorsque sévit une importante famine causant la mort de plusieurs millions de personnes.

Les historiens débattent encore de savoir si ce sont les seules conditions climatiques (sécheresse de 1921 en Ukraine et Géorgie) qui en sont à l'origine et si Lénine n'utilisa pas cet évènement pour briser la paysannerie rebelle à la collectivisation ainsi que le nationalisme insurrectionnel latent.
 
AUG
15

J.B. Moens …. toujours précurseur !

Jean Baptiste Moens est un célèbre marchand Belge à l'origine de bien des ouvrages réputés et recherchés.

Telle l'image de l'un des premiers catalogues des postes rurales Russes, édité en 1875, qui en fait un précurseur en ce domaine.
 
AUG
9

Les Anglais … même en Russie !

Le port de Batoum situé sur la mer Noire, connut une histoire complexe dès l'écroulement de l' empire Russe en 1917 qui administrait cette partie de la Géorgie pour tomber aux mains de l'empire Ottoman, lui-même démantelé en 1918.

L'occupation Britannique, remplaçant celle des Allemands, ne dura que quelques mois avec l'éphémère république de Batoumi et le territoire revint alors aux mains des bolcheviks pour réintégrer ensuite la Géorgie.
 
JUL
27

La vignette … pour clore le courrier.

De nombreuses administrations Allemandes ont utilisé fréquemment ce type de vignettes pour fermer les lettres en les collant au verso.

Cela permettait d'indiquer l'origine du courrier officiel en valorisant l'image de cette administration : représentation du blason, aigle Impérial, motifs divers et nom de celle-ci.
1
 
JUN
7

Le chemin de fer du Hedjaz … long et difficile !

Secondaire à une plus grande ligne entre Constantinople et Bagdad, la construction dirigée par l'ingénieur Allemand August Meissner réussit à relier Damas à Médine entre 1900 et 1908 à travers l'Arabie Saoudite.
2
 
JUN
6

L' état Ionien …. éphémère colonie !

Durant la seconde guerre mondiale, l'Italie déclara la guerre à la Grèce et ses "conquêtes" se limitèrent aux Iles Grecques de la mer Ionienne.

Les timbres Grecs furent ainsi surchargés au titre d'expédition militaire puis d'un état Ionien créé pour la circonstance et très vite rendu à ses habitants.

Ces surcharges, limitées dans le temps (1941-1943) sont ainsi peu courantes et concernent les iles les plus importantes (Cythère, Paxos).
 
MAR
7

Principauté de Roumanie … valeurs de demain !

Bons exemplaires de l'émission de 1865 à 72 de la principauté de Roumanie (voir article) représentant les princes Alexandre Couza et Charles Ier, souverains régnants avant et après le coup d'état de 1866.

Jusqu'en 1872 (émissions confiées à l'étranger dont Paris) les timbres ont été imprimés localement* en petites quantités, pratiquement tous les ans et cela constitue le cas typique de la réponse à la question "comment un timbre devient-il rare ? ".
 
JAN
9

Le timbre ... jamais oblitéré ...

Souvenir pesant d'une terrible catastrophe maritime, le bureau de poste établi sur le navire Titanic fonctionna sans jamais laisser de documents.

Peut-être signe du destin sa couleur noire et son encadrement de la même couleur laissent penser à un document de faire-part.
1
 
OCT
4

Quand les USA ... savent faire petit !

Plusieurs compagnies privées dites "messengers service" ont utilisé des timbres qui font partie des plus petits exemplaires à ajouter à une collection.

A partir de 1850, quelques compagnies éditèrent ce type de timbre au format très réduit : en général 9½x13½ mm.

On retiendra en particulier l'entreprise Blood's de Philadelphie qui mit en service ce type de petit format en 1850 et 1854, impression soignée en bronze sur papier bleu ou encre or sur papier noir, glacé le plus souvent.
 
SEP
21

L'Alsace occupée ... renverse le burelage !

En 1870, l'Allemagne occupant l'Alsace et la Lorraine, imprime des timbres spéciaux assortis d'un burelage de contrôle (arc vers le bas).

Las ! Une partie du tirage est réalisée avec la feuille à l'envers et donc le burelage renversé (arc vers le haut).
 
JUL
4

Le catalogue ancien ... utile et précieux !

Bel exemple de l'un des premiers catalogues répertoriant les émissions des postes locales Américaines entre 1844 et 1851, grâce au collectionneur-éditeur et marchand JB. Moens (installé à Bruxelles, Belgique).

Le philatéliste compétent doit posséder de telles documentations, obsolètes en ce qui concerne les cotes, mais essentielles pour classer les timbres, peu courants par ailleurs sur ces périodes anciennes.
 
JUN
23

Quand le postier ... ferme les yeux !

Intéressante paire de l'émission de 1864 pour la province de Lombardie (Italie) occupée par l'empire Autrichien utilisée à Constantinople, autre bureau de l'empire au Levant.

La monnaie utilisée sur le timbre, le soldi (il s'agit du pluriel de soldo = sou), est la même dans la province Italienne que dans le bureau Autrichien en Turquie.
2
 
JUN
20

La privatisation ... dès 1844 !

L'installation d'un service postal aux Etats-Unis dans les années 1840 donna lieu à de grandes disparités de tarifs, en fonction des distances, des délais et des moyens de communications encore incertains à cette époque de "far-west".

Ainsi, en 1844, de nombreuses société privées virent le jour, sur certains itinéraires ou dans les villes en favorisant une distribution accélérée et rémunératrice pour le facteur.
 
JUN
18

Simple ... comme une taxe !

Belle émission du canton de Bâle (Suisse) au graphisme épuré pour les taxe de police et des permis de séjour.

Emission facile à classer puisque émis de 1860 à 1884, chaque timbre porte l'année de validité en en-tête exception faite du premier de 1860.

Simple et élégante représentation du blason du canton de Bâle pour des valeurs de 50 centimes puis de 50 rappen à partir de 1866.
 
JUN
17

Le Maître de Poste Russe ... devient marchand !

Alexandre Sredinsky, responsable des services postaux de l' armée du général Wrangel, opposé aux forces des bolcheviks dans la Russie du Sud, est à l'origine des surcharges (Русскoя армIи = Armée Russe) sur les timbres disponibles (Russie, Ukraine) en vue de leur usage par les populations réfugiées en Crimée.
1
 
JUN
17

L'oblitération ... signe l'étendue de l' Empire !

Beaux exemplaires de l'empire d'Autriche représentant l'empereur François-Joseph, valeur en soldi pour l'usage dans les bureaux du Levant.
2
 
JUN
17

Les Sudètes ... porte d'entrée locale !

Cette chaîne de montagnes à cheval sur l'Allemagne, la Pologne et la Tchécoslovaquie désigne aussi les populations Allemandes installées dans cette partie de la Tchécoslovaquie.

Un service postal privé a été créé vers 1867 par Ed. Hofer, entrepreneur local, avec l'émission de 2 types de timbres, le premier au type lion couronné, le second au type grand chiffre encadré.
 
JUN
17

La dentelure ... parfois incertaine !

Bel exemplaire de l'émission locale de la poste locale rurale Russe, dite "zemtsvo", avec une dentelure réalisée sans grand professionnalisme, émission de Lokhvitza, province de Poltawa.

Mais, réalisée en 1915, on comprend que la situation née de la révolution Russe à cette période ait pu conduire à des réalisations hâtives et peu soignées dans les conditions très particulières de cette époque agitée.
 
JUN
17

La concurrence fait le Franc ... Autrichien !

Entre les années 1899 et 1914, l'ile de Crète devint autonome sous contrôle international.

Des bureaux Autrichiens, Russes et Français s'installèrent dans les ville de La Canée, Rethymno et Candia principalement ... et grandement concurrents pour les affaires commerciales.

Ainsi, certains timbres émis par l'empire Autrichien se retrouvent surchargés en monnaie Française (bureaux de La Canée, Candie et Rethymno), centimes et Francs en vue de coordonner les comptes.
 
JUN
17

La Roumanie ... dans tous les sens !

Belle émission classique du timbre de 6 para reprenant le thème initial de la "tête d'auroch" de la Moldavie qui a été curieusement imprimée entre 1862 et 1864 en exemplaires droits et couchés sur la même feuille.

Deux séries existent selon que ces timbres ont été imprimés avec des cachets "à la main" ou "à la presse" cette dernière étant plus adaptée pour une production régulière ...
 
JUN
17

Le cachet Anglais ... maritime et colonial !

Les timbres de Grande Bretagne eurent cours dans la totalité de l' Empire et il est intéressant de rechercher les cachets des courriers envoyés depuis l'un des nombreux comptoirs, le plus souvent composés d'une lettre et d'un chiffre.
 
JUN
17

La lettre ... avant le timbre !

Désirant changer son système postal, la Grande Bretagne fit précéder la mise en service du timbre-poste par l'enveloppe pré-affranchie, dès le 1er Mai 1840 et peu de temps avant la mise en service du timbre-poste de Sir Rowland Hill.

Bel exemple de ce type de correspondance affranchie par l'expéditeur, valeur de 2 pence pour les destinations lointaines, montrant l'empire Britannique en majesté devant les peuples reconnaissants.
 
JUN
17

La Cochinchine ... fait le cachet rare !

Les premiers timbres utilisés dans nos colonies sont au type aigle impérial (Napoléon III) pour la période 1859 à 1865.

Le pays était en général identifié par un cachet de losange de points et 3 lettres au centre (OCN océanie, CCH cochinchine, GPE guadeloupe, etc).

Mais quelques bureaux militaires adoptèrent, dans cette colonie, ce type de cachet avec les lettres CCN2 à CCN8 en fonction de l'extension de la colonie.
 
JUN
17

L'Europe en 1850 ... les femmes d'abord !

Deux royaumes au moins étaient dirigés par des femmes en 1850 : la Grande Bretagne bien sûr par la Reine Victoria et également l'Espagne par la reine Isabelle II.

L'Allemagne n'existait que par une mosaïque de royaumes, l'Italie attendait son unité et l' Autriche-Hongrie ne pouvait se passer de son fondateur l'Empereur François-Joseph (son épouse Elisabeth (Sissi), reine de Hongrie, aurait pu figurer sur les timbres sans l'influence hostile de la mère du précédent).
 
JUN
17

Le graveur Italien G. Masini ... se décline sur 7 timbres !

La belle émission du Royaume de Naples de 1858 comporte 7 valeurs différentes toutes réalisées par le graveur Masini.

Mais la fraude commençait à exister et l'administration demanda à Masini de faire figurer des signes secrets sur chaque timbre afin de reconnaître les impressions falsifiées.

Celui-ci adopta tout simplement la règle de faire figurer l'une des lettres de son nom et prénom sur chaque timbre, de G à I puisque cela correspondait parfaitement.
 
JUN
17

Quand le tabac ... prend l'air !

Belle vignette (timbre sans valeur faciale ni usage postal) destinée à soutenir un des premiers vols aériens au cours de l'année 1913 en Grande Bretagne.

L'originalité est dans le financement de cette opération de transport de courrier postal puisqu'il s'agit d'un fabricant de tabacs assurant sa publicité lors de meetings aériens très courus par le public avide de cette étonnante nouveauté.
 
JUN
17

Le premier Français ... injustement déclassé ! - Timbres

Le premier timbre émis en France le 1er Janvier 1849 est le 20c noir au type Cérès mais le catalogue Yvert et Tellier, rationnel et méthodique, adopta le classement par valeur faciale.

De la sorte, notre premier timbre de 20c, ne vient qu'après les 10c et 15c et porte ainsi le numéro 3.

Il aura fallu attendre 9 ans après le one penny noir de Grande Bretagne (voir article) pour que ce système postal soit adopté.
 
JUN
17

L'eau ... parfois ennemie du timbre !

Si un timbre neuf ne doit jamais être lavé sous peine de perdre sa gomme et ainsi sa caractéristique de neuf, on procède souvent avec les oblitérés sans trop de ménagement et c'est un bien pour les débarrasser de leur charnière, adhérences papier ou diverses salissures.

Mais il est un piège car certains timbres ont été imprimés avec des encres minérales ...solubles à l'eau ! Cette habituelle opération de propreté peut ainsi se révéler désastreuse.
 
JUN
17

Le Canada ... et sa double monnaie !

Belle émission de 1859 représentant le Français Jacques Cartier découvreur du pays qui, après une période de colonisation Française le long du fleuve Saint Laurent, sera conquis par les Britanniques.

Tout d'abord colonie Anglaise (1763), puis Dominion en 1867, le pays évolua doucement vers sa souveraineté acquise définitivement en 1982.

Cela explique l'existence de deux monnaies sur ce timbre, les cents (centimes) et les denarius (voir article sur la monnaie Anglaise), précisés sterling (stg).
 
JUN
17

Vladivostock ... lointaine et pas encore communiste !

Timbres de l'Empire Russe avec surcharge de 1920 lors de l'émission réalisée à Vladivostock, surcharge signifiant République de l'Extrème Orient qui se voulait encore indépendante du pouvoir bolchevik.

D.B.P : Dalne Vostotschnaïa Respublika

Ce n'est qu'en 1922 que la ville tombe aux mains du général Ouborevitch , devient communiste et marque la fin de la guerre civile Russe.
 
JUN
17

Falkland ... dentelé et non-dentelé !

Belle émission de 1878 représentant la reine Victoria pour la colonie Britannique des Iles Falkland autrement connues comme Iles Malouines au large de L'Argentine et sujet d'une récente opération militaire en 1982 après l'occupation par l'Argentine.

Les Iles retrouvèrent ainsi la souveraineté Britannique remontant à 1832.

Intéressante pièce en coin de feuille qui présente ainsi l'originalité de deux cotés dentelés et de deux autres cotés non dentelés ce qui en fait une pièce remarquable.
 
JUN
17

L'Alsace et la Lorraine ... très convoitées !

La défaite militaire de Sedan en 1870 causera la perte de ces territoires qui seront administrés par l'Empire Allemand jusqu'à la défaite de 1918.

Rapidement, une émission spéciale en monnaie Française (centimes) a été utilisée jusqu'au 31 Décembre 1871 pour être ensuite remplacée par les timbres de l'Empire (Deutche Reichspost).

Il est intéressant de rechercher les cachets des diverses villes sur cette émission qui dura en fait peu de temps ...
 
JUN
17

La poste locale aux USA ... pour recevoir sa lettre !

Faisant le lit de la future administration postale, de nombreuses société privées assurèrent le transport du courrier à destination des particuliers.

On distingue deux genres, les "American Messengers Service" (JH. Prince) premiers services postaux privés (entre 1842 et 1875) qui créerent les premières lignes postales et ensuite les "Messagers Service" (de 1852 à 1882) dans les grandes villes(en concurrence avec les postes fédérales).
 
JUN
17

Le cachet Vénitien ... fait la perle de Lombardie !

Beau cachet au départ de Venise (DA VENEZIA) apposé sur les navires (COL VAPORE) qui assuraient la liaison avec cet important ancien état de Lombardie et les divers bureaux du Levant.

Encore sous la dépendance de l'Empire d'Autriche, le type de timbre reprend le dessin de l'émission de l'Empire avec seul changement de la valeur indiquée, en CENTES au lieu de Kreuzer (émission de 1850).
 
JUN
17

Nice ... fait ZZ pour le Royaume de Sardaigne !

Comme le duché de Savoie (voir article), le comté de Nice, division administrative du précédent, était jusqu'en 1860 rattaché au Royaume de Sardaigne.

Le comté a été repris par la Sardaigne après un court épisode Français durant la révolution et l'Empire de Napoléon Ier (de 1792 à 1814).

Il est ainsi intéressant de constater l'oblitération Italienne NIZZA sur un bel exemplaire du Royaume de Sardaigne représentant le roi Victor Emmanuel Ier et daté de 1853.
 
JUN
17

Le tabac écrasé ... en Russie aussi !

Superbe timbre pour la taxe fiscale sur les débitants de tabacs, émission de 1871 (patentes) représentant l'aigle impérial en majesté.

Bonne valeur d'appoint et inscriptions manuscrites pour le décompte des quantités et des taxes afférentes.

Complétée en 1902 par 2 autres valeurs (aigle plus petit) cette émission de 6 valeurs constitue une intéressante et belle collection très peu ordinaire.
 
JUN
17

Le 2° choix propre .... à ne pas toujours négliger !

Le philatéliste vertueux considère qu'un seul défaut déclasse irrémédiablement le timbre qu'il cherche et l'on ne peut lui reprocher ce goût de la qualité.

On peut ainsi classer en deuxième choix (timbre que l'on acquiert en attendant la belle pièce) cet exemplaire de l'émission de 1853-65 du Duché de Brunswick, rare ancien état Allemand, pour quelques défauts qui lui laissent toutefois un très bel aspect.
1
 
JUN
17

La précipitation .... fait l'impression à cheval !

Les timbres-monnaie (voir article) ont été souvent imprimés dans l'urgence et pour pallier à une nécessité imprévue.`

Ainsi, en Russie, cette émission de 1915, sur papier épais est imprimée au verso pour indiquer sa contre-valeur en monnaie d'argent en vue de remplacer les pièces métalliques qui faisaient défaut pendant la guerre de 1914-18.

Réalisée rapidement, cette impression, correcte au recto, est mal réglée au verso et le texte couvre ainsi irrégulièrement les timbres.
 
JUN
16

Poséidon ... protège la Crète Russe !

Le trident représenté au centre de cette émission du bureau Russe établi dans l'île de Crète en 1899, symbolise le dieu Grec Poseidon, divinité de la Mer.

Belle émission Russe de 1899 pour l'agence établie à Rethymnon et qui présente plusieurs types intéressants :

- type I : sans étoiles dans le cartouche central (image du bas), première émission

- type II : avec étoiles (image du haut), deuxième émission.
 
JUN
16

La Chine ... jamais dépassée !

Dans les années 1890, le traité "Treaty Ports" développa sensiblement le commerce portuaire Chinois, maritime ou fluvial.

Plusieurs émissions de timbres locaux, municipaux ou privés permirent de collecter la taxe de transport.
 
JUN
16

Les joueurs ... à la caisse !

Superbe timbre fiscal émis en 1924 avec sa petite surtaxe pour être apposé sur la carte d'entrée dans les salles de jeux de hasard des casinos.

A l'époque, l'entrée aux casinos était sérieusement réglementée (ils n'y avait pas encore les machines à sous) et donnait lieu, avant toute mise, à la perception de cette taxe.
 
JUN
16

La couronne Britannique ... protège les inventeurs !

Bel exemplaire 8 pence de l'émission de 1879, timbre fiscal destiné à être apposé sur les brevets d'inventions lors de la déclaration et enregistrement des droits.

Intéressant sous sa forme de 4 exemplaires attenants, on parle en philatélie de "bloc de 4". Souvent collectionnés sous cette forme, les timbres trouvent leur plénitude et cela permet de mieux visualiser les dentelures.
 
JUN
16

L'ange ... gardien du début de siècle !

Le cachet oblitérant, annulant le timbre, peut donner lieu à des coïncidences parfois étonnantes.

Exemple d'un timbre commémoratif des Etats Unis du Brésil, émission de 1900, portant le cachet bien frappé du premier jour du siècle nouveau le 1er Janvier 1900 sur fond d'ange apportant ses bénédictions et bienfaits à la famille assemblée.
 
JUN
16

Quand le vol ... était primé !

Les premiers vols aériens donnèrent lieu à de nombreuses manifestations, telle que celle-ci à Reims en 1909.

Les risques étant encore considérables, les courageux pilotes se voyaient récompensés par un prix décerné à celui qui réussissait le meilleur exploit lors d'un vol pas toujours très long ni très haut mais décisif et utile pour le développement de cette nouvelle technologie.
 
JUN
16

Le timbre rond ... très peu courant

Avant l'époque moderne où ce type de présentation s'est développée pour piéger le collectionneur, les émissions anciennes comportent très peu de timbres de ce format.

Il faut aller en Russie, comme ici, pour l'émission des postes locales et rurales (zemstvo) de la région de Borysogliebsk province de Tambov en 1872 pour trouver un tel type postal régulier.
 
JUN
16

Le petit train du courrier ... pour Constantinople !

La compagnie Autrichienne de navigation sur le Danube D.D.S.G. (voir article) débarquait ses marchandises dans le port (fluvial) de Constanza (Kustendje) et le trajet jusqu'à Constantinople ainsi qu'une large partie du Levant était assuré par la voie de chemin de fer de la Compagnie D.B.S.R (Danube Black Sea Railway).

Un timbre de 20 para venait officialiser ce transport, émis en 1865 par cette compagnie privée (mais imprimé à Vienne).

Il est toujours perforé en arcs assez irréguliers.
 
JUN
16

Quand le timbre ... non-émis devient vignette !

Les premières liaisons postales aériennes sont souvent accompagnées d'émissions de timbres dignes de célébrer l'événement et, très souvent, la prouesse de pilotes intrépides au service du courrier postal.

C'est le cas ici pour la compagnie Italienne Aero Expresso Italiana qui assurait les liaisons Brindisi-Athènes-Constantinople en 1926.
 
JUN
16

La Nouvelle Calédonie ... soigne ses militaires et son image!

Devenue un territoire Français, les militaires de Nouvelle Calédonie ont droit à la franchise postale pour l'envoi de leur courrier à leurs familles.

Seul fait foi le cachet militaire.

L'Administration, soucieuse de la bonne image de la colonie pour les courriers arrivant en France, toléra l'apposition d'une vignette supplémentaire telle que celle-ci, sans supplément ... mais peu utilisée.
 
JUN
16

Les Caraïbes ... et le courrier par le bateau !

Beaux exemplaires de l'organisation postale maritime entre les divers pays des Iles de la mer des Caraïbes dès 1864 avec l'aide de compagnies privées installées dans les ports du Venezuela (La Guaria, et Puerto Cabello) ou de l'Ile de Saint Thomas, arrivée de la ligne Anglaise de Southampton.

il existe des émissions imprimées localement à Caracas et parfois dentelés "en serpentin" (voir article) et ensuite des impressions Anglaises (Londres, Waterlow & Son) tels que ci-contre.
 
JUN
16

Le génie mathématique ... pour payer son écot fiscal !

L'année 1923 a constitué le sommet de l'inflation monétaire débutée en 1920 en Allemagne sous le régime de la République de Weimar.

Pas trop gênante au début car elle permettait d'alléger sensiblement la lourde dette imposée par le traité de Versailles et rendait les produits Allemands plus compétitifs, cette inflation de la monnaie conduit peu à peu à des aberrations.
 
JUN
16

Signer un timbre sur fragment ... affaire d'expert !

Belle oblitération rare de la ville de Sallanches (Savoie) sur timbre du royaume de Sardaigne (voir article) dont faisait alors partie le duché de Savoie avant son rattachement à la France.

Etant sur petit fragment, l'expert en l'occurrence Aimé BRUN, 1887-1969, décolle proprement une petite partie du support et peut ainsi apposer son cachet directement sur le timbre en vue d'authentifier celui-ci dans son contexte.
 
JUN
16

La Grande Bretagne ... et sa monnaie en latin !

Le jeune collectionneur peut être perplexe face à un timbre qui porte la mention "d" alors que sa valeur est exprimée en penny et qu'il penserait lire "p".

C'est que la livre Anglaise (£, en latin libra)) se divise en penny ("p") ou shilling (/ ou "s") mais que plusieurs penny (pence) sont symbolisés par la lettre "d" de denarius, mot latin signifiant denier.

De même le "s" n'est pas la première lettre du mot Anglais Shilling mais celle du mot latin solidus.
 
JUN
15

Levant Russe .... et destruction obligée !

Superbe émission de 1863, aigle impérial Russe et valeur de 6 kopeck imprimé sur papier mince, émission de la compagnie maritime Russe entre les ports de la mer Noire et Constantinople ou les bureaux de l'empire Ottoman.

Ce timbre était utilisé pour les journaux avec la particularité qu'il était collé à cheval sur le journal et la bande-adresse entourant celui-ci. Le lecteur des nouvelles devait par conséquent déchirer la bande ...
 
JUN
15

Un épisodique service postal ... par sous-marin en 1938 !

S'il existe aujourd'hui un bureau de poste sous-marin (Ile Vanuatu ) à destination des touristes-plongeurs, le service postal sous-marin reste officiellement des plus limités.

C'est le cas pour la poste Espagnole qui utilisa le transport par sous-marin essentiellement en 1938 (en pleine guerre civile de 1936-39) ajoutant au transport de marchandises celui du courrier ... et justifiant tout le reste !

25/12/2011
2 Poster un commentaire

Timbres rare du monde entier ( 2/2 )

 
JUN
15

L'Empereur d'Allemagne ... fait sa tournée !!!

Bel exemplaire de l'émission de 1900 pour la colonie Allemande des îles Mariannes (Océan Pacifique) représentant le yacht Impérial Hohenzollern, propriété de l' empereur Wilhelm II lancé en 1892 et utilisé jusqu'en 1914.

Démonstratif de la puissance et de la richesse de l'Empire, ce beau navire est représenté sur toutes les émissions de timbres de cette période pour chacune des colonies (Afrique et Asie).
 
JUN
15

Comment un timbre ... devient intéressant !

La première émission de 1860 de l'île de Sainte Lucie, colonie Britannique aux Antilles, suivie rapidement par deux autres émissions en 1863 et 1864 constituent de bonnes valeurs en état neuf ... parce qu'il n'en restait plus !

Mais, pas de gâchis, le stock de timbres restants a été utilisé comme timbres fiscaux par apposition de la surcharge REVENUE et d'une nouvelle valeur dès 1881 et jusqu'en 1885 ce qui a permis de "consommer" tous les timbres.
 
JUN
15

Quand l' Arabie Saoudite était ... un tout petit royaume convoité !

Nommée ainsi par le nom de la famille régnante Âl Saoud, la péninsule longtemps partagée entre l'Egypte, l'ancien empire Ottoman et les influences Britanniques connut sa première unification avec la création du royaume du Hedjaz.

Cette province indépendante depuis 1916 résulte d'une révolte contre les Ottomans et devint l'Arabie Saoudite après sa conquête en 1924 et rattachement à celle du Nedjed, voisine.
 
JUN
15

Philippe VIII ... à la chasse aux voix !

Descendant du Comte de Paris et de la famille d'Orléans, ce prince passa la majeure partie de sa vie en exil car héritier de la couronne de France.

Grand chasseur et naturaliste, il se livra à de considérables carnages d'animaux pour alimenter ensuite une galerie du Musée d'Histoire Naturelle à Paris.
 
JUN
15

Royaume de Naples ... la trinacrie pour symbole !

L'île de Sicile, originellement nommée Trinakria (en Grec, l'île aux trois pointes) a connu de nombreux souverains (Arabes, Normands, Angevins, Espagnols, Français, Bourbons) pour être enfin rattachée au royaume d'Italie en 1860.

Les timbres du Royaume de Naples et Deux Siciles portent les armes originales du Royaume de Sicile et particulièrement la trinacrie : d'or, à une tête de Mercure sur trois jambes d'homme posées en pairle, le tout au naturel.
 
JUN
15

Shanghaï .... 2 pour 1 !

Moins dépendant de l'urgence, la valeur de 1cent étant venue à manquer (voir article précédent), c'est avec une surcharge imprimée que le problème a été réglé au service postal local de la ville de Shanghai (Chine).

Rien de plus facile que d'imprimer 2 fois la valeur de 1 cent et de prévoir une perforation pour faciliter la découpe par l'utilisateur ou le postier !

Moins rare que les timbres coupés, ces émissions constituent toutefois de bonnes pièces car limitées dans le temps.
 
JUN
15

Empire Ottoman ... remise de 50% !

Il arrive parfois qu'une valeur d'affranchissement vienne à manquer pour cause de grève, guerre, cataclysmes naturels ou ... imprévoyance due à un changement du tarif postal.

Dans ce cas, l'administration postale autorise, pour une courte période, ses employés à utiliser la valeur supérieure coupée en deux.

Ici, un timbre de 10 paras est utilisé pour la valeur de 5 paras, émission dans l'empire Ottoman (Turquie) en 1887.
 
JUN
15

Le roi Pierre V .... imite la Finlande maritime en 1966 !

Belle vignette locale, bonne imitation de la poste maritime locale de Wanajavesi de 1898 en Finlande, éditée dans les année 1966 par le propriétaire du restaurant L'Île du Roy sur l'île Roy, promenade fréquentée à Collonges au Mont d'Or près de Lyon.

N'ayant pas de pont, l'accès à l'île se faisait par passeur en barque, ce qui donna l'idée à Pierre VION d'éditer ces vignettes destinées à assurer la promotion de son établissement et le souvenir de ce court passage fluvial.
 
JUN
15

Buenos Aires .... phrygien pour la taxe !

L'état de Buenos Aires doit être considéré comme le fondateur de la république Argentine, cet état se détacha d'abord de la vice-royauté (Espagnole) en 1810 et refusa en 1853 de s'associer à la jeune république Argentine, trop inféodée aux puissances conservatrices et catholiques.

Le bonnet phrygien symbolise parfaitement l'état d'esprit de liberté qui anima cette ville importante, berceau de l'indépendance du pays.
 
JUN
15

Un soutien aux affamés .... de bonnes affaires !!!

La mise en place du régime bolchevik en Russie se fit dans la douleur.

Refusant la collectivisation imposée, les paysans de la Volga eurent à subir une terrible famine en 1922-23, organisée par un régime punitif et cause de plusieurs millions de morts.

Profitant de cette situation, une compagnie privée Italienne ( Società Filatelico Italiana) fit éditer à Odessa en 1923 une série de 7 timbres (vignettes privées) destinés à soutenir les affamés en leur versant une partie de la recette.
 
JUN
15

Les mystères de la cote des catalogues ... insondables !!!

Des deux timbres présentés ci-contre, quel est réellement le plus rare ?

On penserait que c'est le plus cher alors même que celui du Maroc d'un très modeste tirage de 5 à 6.000 exemplaires, pour une courte période, obtient la palme et s'oppose au très commun 1fr utilisé à plusieurs millions de pièces !

Le spécialiste ne s'y trompe pourtant pas : le 1fr est présent dans toutes les ventes, souvent en grand nombre, alors que le timbre du Maroc, service privé des consulats, ne se trouve proposé qu
 
JUN
15

La rareté ....intéressante ... même un peu écornée !!

Bel exemplaire d'une forte valeur de 1 scudo, émission des états de l' Eglise entre 1852 et 1864, tiare et clés papales trônant au-dessus de la valeur.

Réservé à des lettres lourdes et/ou recommandées et utilisé uniquement à Rome, avec un tirage assez faible de 50.000 exemplaires dont on sait que à peine plus de 24.000 ont été utilisés, voilà réunies les conditions pour accéder à la rareté philatélique.
 
JUN
15

Timbre ordinaire ... mais cachet très peu banal !

Il arrive rarement qu'une lettre ordinaire, affranchie au tarif simple pour l'étranger, voit son timbre échapper au cachet oblitérant et annulateur.

Zélé, le postier Anglais, durant le transit ou à l'arrivée, fait respecter la règle transgressée en France et annule le timbre avec son propre cachet .... créant par le fait même une pièce unique.
 
JUN
15

La poste aérienne .... ma non assicurato !!!

Les premiers vols aériens transportant du courrier eurent souvent bien des malheurs et l'Administration postale Italienne prit les devant pour avertir les acheteurs des timbres et utilisateurs de ce nouveau service rapide.

Ainsi, la première émission, dès 1917 (et 10 ans en avance sur la France !), comporte une large et explicite surcharge avertissant qu'il s'agit d'un essai entre Turin et Rome.

Ce joli 25c est ainsi le premier timbre de la poste aérienne Italienne (...
 
JUN
15

Libération .... mais pas du rationnement !

La fin de la seconde guerre mondiale le 8 Mai 1945 ne signa pas du même coup la fin des restrictions, alimentaires ou de nombreuses fournitures.

Jusqu'en 1951 il était toujours nécessaire de se procurer des tickets spéciaux pour obtenir les denrées, encore rares, avec l'objectif d'éviter la flambée des prix tout en régulant leur consommation.
 
JUN
15

L'empire Ottoman ... et la fin des sultans !

Le dernier sultan régnant, Mehmed VI (1918-1922) ne sera jamais représenté sur un timbre et c'est le précédent, Mehmed V (1909-1918) son frère qui a eu les honneurs de la poste de l' Empire.

Belle émission de 1918, forte valeur de 200 piastres, surchargée 50 piastres représentant cet avant-dernier sultan de l'Empire, dominé par le mouvement Jeunes Turcs et sans implication personnelle dans les nombreux massacres de cette période trouble.
 
JUN
14

Quand le timbre ... se veut tableau !

Belle émission privée de la poste locale de Hambourg en 1888, forte valeur de 5 marks, récépissé pour les envois en nombre.

Splendide vue du port de Hambourg, gravure fine et précise de la passerelle des Lombards illustrant tout le charme de la ville ancienne.

Fortement développée en 1888 avec la création du port franc et de la ville des entrepôts, Hambourg devient le premier port d'Allemagne profitant pleinement de son statut de ville libre.
 
JUN
14

La Réunion ... on s'engage à travailler plus !

Anciennement Ile Bourbon et devenue Ile de la Réunion en 1793 (pour effacer le nom de la dynastie et célébrer la marche des fédérés sur les Tuileries) son développement agricole nécessita une nouvelle main-d'oeuvre.

Une large politique d'engagement est mise en place dans la seconde moitié du XIX° siècle après l'abolition de l'esclavage et la libéralisation de l'immigration.

C'est une arrivée massive de Chinois et musulmans Indiens qui participeront à la diversité ethnique, culturelle ...
 
JUN
14

Le facteur aussi ... appose sa marque !

Marque postale (mention OL = origine locale dans un cercle pointillé) indiquant que la lettre a été confiée à un facteur lors de sa tournée en ville.

En général l'oblitération est au milieu du timbre.

Dans le cas d'une tournée à la campagne, le cachet OR = (origine rurale) est utilisé dans les mêmes conditions.

Superbe exemple de ce cachet peu courant sur un joli 25c au type Sage, émission de 1877-80 d'un facteur consciencieux ...
 
JUN
14

USA ... les oblitérations fantaisies .... recherchées !

De nombreux bureaux de postes, ruraux pour la majorité, n'ont pas toujours reçu le cachet officiel à temps et se sont vus dans l'obligation de procéder à l'oblitération des timbres avec ... des moyens de fortune dictés par la débrouillardise.

Nombre de bureaux ont ainsi fabriqué eux-mêmes des cachets postaux en profitant de l'occasion pour laisser libre-cours à leur imagination. On trouve ainsi des personnages, des symboles divers, chiffres, étoiles, images rappelant la contrée, etc.
 
JUN
14

Australie .... l'état qui laisse deviner son nom !

Belle émission de 1852-54 pour l'état de Victoria, sud est de l'Australie, ne portant aucune autre indication que la valeur faciale.

La représentation en majesté de la reine Victoria, souveraine régnante en Grande Bretagne dont l'état de Victoria était une colonie a paru suffisant à l'administration postale pour identifier leur état sans en préciser le nom.
 
JUN
14

Les timbres Italiens ... aussi au Maroc !

Les postes locales au Maroc ont été organisées le plus souvent par des entrepreneurs privés (Brudo, Gautsch) mais aussi, et souvent bien avant, par les consulats étrangers pour la circulation de leurs documents.
 
JUN
14

Des kopecks ... pour soutenir les combattants !

Très bel exemplaire d'un timbre privé, sans valeur d'affranchissement, on parle de vignette - cinderella en Anglais- portant une valeur faciale de 3 kopecks destiné à soutenir les combattants engagés dans la première guerre de 1914-18.

De telles vignettes ont été émises par les principales villes de l'empire de Russie, le montant de cette "surtaxe" volontaire étant versé à la caisse d'entraide des soldats.
 
JUN
14

La taxe ... même pour les buveurs d'eau !

Superbe et rare souvenir de la taxe d'octroi, contribution indirecte perçue autrefois par les municipalités à l'importation de marchandises sur leur territoire.

L'administration chargée de la prélever contrôlait chaque porte de la ville (ceinte de murs par ailleurs) à l'aide de barrières souvent disposées entre des pavillons symétriques.
 
JUN
14

Melilla ... petite mais puissante !

Petite enclave Espagnole au nord du Maroc, elle connut une période d'insécurité en 1890 qui provoqua l'arrivée de forces militaires importantes (escadre maritime, nombreux bataillons, régiments de génie et intendance).

Des timbres spéciaux pour ce corps expéditionnaire furent émis en 1893 et 1894 et distribués aux militaires pour l'envoi de courrier à leurs familles (on parle de "franchise postale").
 
JUN
14

Aller ... sans retour !

Jolie vignette privée émise par la Société pour le Développement de l' Aviation pour le vol de propagande à l'occasion du centenaire de l'Algérie en 1930.

Le vol du 15 Mai 1930 était au départ d'Alger à destination de Tunis et les vignettes portent le libellé Alger-Tunis (6 valeurs). Le vol eut lieu jusqu'à Tunis, le courrier portant les vignettes en plus de l'affranchissement normal.
 
JUN
14

Vélolib Parisien ... si tu savais !

Belle émission de 1947 pour imposer ce que l'on désignait encore du nom de vélocipède ... conduit par un bicycliste !.

Cette taxe existait depuis 1893, tout d'abord sous la forme de rôles puis en 1899 par une plaque métallique fixée sur le vélo.

Mais l'occupation de la France par les Allemands vit la disparition de cet usage afin de récupérer le métal plus nécessaire ailleurs ...

C'est ainsi que ce timbre devint l'usage dès 1943 et jusqu'en 1948.
 
JUN
14

La Bavière invente ... la roue de moulin !

Dès l'apparition du timbre poste, représentant souvent une effigie royale ou princière, se posa la question de ne pas trop altérer la majesté du portrait par un cachet annulateur (oblitération) lourd ou inesthétique.

Le royaume de Bavière a résolu ce problème en créant un style de cachet circulaire, indiquant au centre le numéro du bureau expéditeur et entouré de rayons faisant penser à un soleil mais que l'usage a plus prosaïquement désigné par l'appellation "roue de moulin".
 
JUN
14

Dormez tranquille ... vous avez payé !

Belle et première émission de 1877 de timbre fiscal pour les wagons-lits.

Cette taxe a eu cours jusqu'en 1898, date de la troisième et dernière émission (1877, 1878 et 1898) et était apposée sur les billets de train des wagons-lits, principalement sur les lignes internationales (Orient Express, Transibérien ou autres).
 
JUN
14

Le timbre ... fait aussi la réclame !

Belle émission de 1906-08 du royaume d'Italie avec vignette publicitaire attenante.

A noter que la réclame n'est pas séparée du timbre par des perforations ce qui évitait la découpe et permettait ainsi au message publicitaire de toucher en plus le correspondant destinataire.

On désigne ces timbres sans séparation comme "se tenant".

Ces exemplaires proviennent souvent de carnets de timbres d'usage courant vendus ...
 
JUN
14

Un volcan ... activé pour faire peur !!!

Le volcan Momotombo ... est éteint depuis des millénaires (comme les nôtres en Auvergne) mais il est représenté fumant et crachant en vue de décourager les ingénieurs Américains de poursuivre le projet de construction du canal interocéanique (concurrent du projet de Panama, qui sera retenu) qui devait traverser le Nicaragua et dont ne voulaient pas les planteurs.
1
 
JUN
14

Quand le timbre ... faisait des économies !

Le système d'épargne fonctionna longtemps grâce à un bulletin sur lequel on collait des timbres de 5c ou 10c représentant ainsi la somme épargnée jusqu'à atteindre le minimum de 1fr permettant le versement sur le livret d'épargne.

Ce système d'épargne volontaire existait aussi avec des livrets propres à chaque établissement et comportait de nombreuses pages qui recevaient les timbres représentant l'effort du contributeur. Entiers, ces carnets restent rares.
 
JUN
14

L'imprimerie ... toujours un problème !

Les timbres sont souvent imprimés en plusieurs fois car il faut faire figurer le pays, la valeur faciale, l'illustration, etc... et ceci en fonction des diverses valeurs d'une série.

Cette opération implique que la feuille de papier, support d'impression, passera plusieurs fois dans la machine.

On voit ici que le deuxième passage dans la machine s'est produit à l'envers de telle façon que l'illustration au centre se trouve imprimée dans le sens contraire.
 
JUN
14

Héraklion ... une Crète bien gardée !

D'abord occupée par les Vénitiens, conquise par les Ottomans en 1669 après 22 ans de siège (le plus long de toute l'histoire) et nommée Kandiye, il faut attendre la période moderne pour que la forteresse s'ouvre au commerce international et que l'île, devenue autonome en 1898, soit enfin rattachée à la Grèce en 1913.
 
JUN
14

Joseph BRUDO ... par qui tout commença ... au Maroc!

Un commerçant entreprenant de la ville de Mazagan, Joseph Brudo, est le fondateur de toutes les postes locales au Maroc qui prospérèrent entre les années 1891 et 1906.

Il instaura le premier service privé de courrier entre Mazagan et Maroc (ancien nom de la ville de Marrakech) pour le développement de ses affaires.

Cette entreprise dura jusqu'en 1900 et donna lieu à 3 émissions différentes par le type de timbre.
 
JUN
14

Quand manque le poinçon .... apparaît la variété !

Les surcharges sur les timbres sont apposées sur une feuille déjà imprimée (émission régulière) et des caractères métalliques (le poinçon) viennent imprimer la surcharge sur chaque timbre lors d'un nouveau passage dans la machine.

Il arrive rarement qu'un poinçon, composé d'autant d'éléments qu'il y a de timbres sur une feuille (souvent une centaine), soit incomplet (une case est vide !) et provoque ainsi une anomalie d'impression.
 
JUN
14

Une forte dépense ... pour le bien des affaires !

Très forte valeur faciale de 5 livres pour le service fiscal des douanes (existe aussi en 10 livres) permettant le commerce international ... sur de forts volumes de marchandises.

Emission de 1860 représentant le majestueux portrait de la reine Victoria, existant sur papier épais ou mince, toujours glacé.
 
JUN
14

Le dollar .... en Allemagne ... mais en Chine !!!

Superbe exemplaire illustrant la complexité des bureaux Occidentaux présents en Chine après les accords des Treaty Ports autorisant l'ouverture de comptoirs commerciaux étrangers (Allemagne, Grande Bretagne, France, Italie, Russie).

Emission de l'Empire d'Allemagne surchargé CHINE pour l'utilisation dans les établissements ouverts dans ce pays, émission de 1905.
 
JUN
14

Levant Allemand ... cherchez la différence !

Emissions du Reich Allemand pour les bureaux installés dans l'ancien Empire Ottoman (Turquie, Albanie, Grèce, Syrie, Palestine, etc).

Ces timbres, identiques à l'émission de métropole de la même époque, ont été surchargés en monnaie locale, le para ou la piastre.

Le premier timbre a été émis assez largement de 1900 à 1903 et le caractère utilisé est un A pointu à sa partie supérieure.
 
JUN
14

Un cachet ... qui fait tout l'intérêt !

Belle émission d'Autriche représentant l'empereur François-Joseph II, l'empire d'Autriche ayant établi un certain nombre de comptoirs diplomatiques et commerciaux dans l'Empire Ottoman..

Forte valeur de 25 soldi, complétant l'émission de Lombardie et Vénétie, en 1867, valeur exprimée en monnaie locale et ayant été utilisés dans les bureaux au Levant.
 
JUN
14

Une vignette ... pour promouvoir le service maritime !

Lorsqu'un timbre n'a pas de valeur d'affranchissement on parle alors de vignette, cinderella en Anglais, et il fait partie des émissions privées en dehors du contexte postal.

Editée par l'Agence Générale Maritime Delfosse et Compagnie à Paris elle fait partie d'une série décrivant les principaux ports Européens, ici celui du Hâvre.

Intéressant pour les collectionneurs thématiques par la fidèle et artistique impression d'un navire à vapeur au départ du port.
 
JUN
14

Le service du courrier ... mais pas tous les jours !

Les postes locales au Maroc ont fonctionné dans des conditions souvent très difficiles et l'on comprend la mention sur le timbre SERVICE BI-HEBDOMADAIRE.

Timbre du service privé Galuntuomini créé en 1896 entre la ville d'Algazar (ancien nom d'Alcazar) et Ouazzan sur une distance de 42 kilomètres.

Mais Ouazzan était ville Sainte et les chefs religieux interdirent aux bons croyants ce service postal Français qui cessa ses activités en 1897, faute de clients.
 
JUN
14

Une poste locale clandestine pendant deux ans !!

Le courageux entrepreneur WH. BOGH, créateur de plusieurs autres services postaux locaux (Vardo, Hammerfest, Levanger, Namsos, Stenkjaer) mit en place ce service postal le 1er Novembre 1893...sans avoir obtenu l'accord de l'Administration postale Norvégienne.

Cette lointaine partie de la Péninsule de Varanger fut ainsi desservie postalement pendant 12 mois environ avant que l'Administration ne se rende compte de l'illégalité de cette situation.
 
JUN
14

Héligoland, une colonie Britannique en Mer du Nord de 1867 à 1890

Petite île de la Mer du Nord, face à Hambourg (Allemagne), elle a été colonie Britannique et, de ce fait, la valeur du timbre est exprimée en monnaie Anglaise (Shilling) et Allemande (Mark).

Une bonne manière de favoriser le commerce entre les deux états.
 
JUN
14

Les postes locales Russes (zemstvos) ... rares !

Voilà une collection qui revient de loin.

Ces timbres locaux ont été délaissés par les marchands car l'Administration Russe se refusait à les vendre en dehors d'un usage strictement postal.

Ils illustrent chacun l'esprit de la province (zemstvo) où ils ont eu cours, en complément du service postal de l'Empire et sont, dans l'ensemble, rares à très rares (les tirages de ces timbres ont rarement dépassé les 50.000 pièces).

Quelques uns font partie des grandes raretés philatéliques au monde.
 
JUN
14

Le premier ... en 1840!

Le premier timbre émis au monde en 1840.

Une révolution qui allait tout changer.

Avant le timbre, c'est le destinataire du courrier qui payait les frais. Avec ce nouveau système, c'est l'expéditeur du courrier qui règle, d'avance, les frais d'acheminement.

Emis en Grande Bretagne et représentant le profil de la reine Victoria.

Noir comme beaucoup des premiers timbres émis dans le monde

25/12/2011
3 Poster un commentaire